Todiefor b2b Born Dirty

TODIFOR b2b BORN DIRTY

Todiefor b2b Born Dirty

TODIFOR b2b BORN DIRTY

TODIEFOR b2b Born Dirty

11 août 2019 18h30 | Scène Plage

En matière de musique électronique, nos compatriotes du plat pays n’ont pas à rougir et se font une place certaine dans cette sphère si particulière. C’est notamment le cas pour Luca Pecoraro, aka Todiefor. Un artiste et producteur capable de créer du son sans pression, avec humour d’une part, mais surtout un talent musical certain. Après des années à composer, à remixer et à fidéliser un public dans un registre dubstep et trap, il enchaîne les remixes qu’il poste sur Soundcloud, il se réapproprie un même « Deez Nuts » qui cartonne instantanément. Huit millions de vues plus tard, Sony le repère et officialisent son remix suivant : celui de « Tunak Tunak Tun » de Daler Mehndi, un tube indien des années 1990.

Sa nouvelle approche de la musique est matérialisée par un single, « Signals », en featuring avec Romeo Elvis et le duo roumain Shoeba, qui sort chez Spinnin Records. Sa soif de collaborations l’amène par ailleurs à bosser avec des artistes aussi divers que Claire Laffût, The Magician ou Vladimir Cauchemar.  Todiefor trace sa propre route, continue à expérimenter, sait se diversifier pour créer des sets de plus en plus déjantés.

Born Dirty a fait irruption sur la scène en 2015 avec l’excellent banger «Don’t Stop Get It» de Kid Sister, et a rapidement fait tourner les têtes de grands DJ du monde entier, ainsi que Apple, qui a présenté le morceau lors de sa nouvelle campagne MacBook Pro.  Immédiatement les labels et producteurs se sont lancés dans le projet, avec l’appui instantané de Mad Decent, OWSLA, Fool’s Gold, Dirtybird, Night Bass et Insomniac Records. Born Dirty a connu un succès sans précédent, se produisant dans quelques-uns des festivals les plus prestigieux au monde – HARD Summer, Electric Daisy Carnival, Shambala, Splash House et Holy Ship!

Todiefor

Born Dirty

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.