Réservez votre billet ou votre pass

Les Plages Electroniques

La programmation XXL de cette 14è édition a tenu toutes ses promesses.

 

Vendredi, le king SOLOMUN a fait de la Plage de la Croisette son royaume. Dans une ambiance digne des plus grands dancefloors d’Ibiza, il a assuré un set de closing totalement …  majestueux. Les plagistes étaient arrivés très tôt pour soutenir OXIA et NICOLAS MASSEYEFF, deux habitués, figures des nuits cannoises, qui ont lancé les hostilités sur la Terrasse avant la remarquable et remarquée fanfare MEUTE qui a la particularité de reprendre les classiques de la musique électronique en version Big Band. Etonnant. 

 

Mentions spéciales au maestro MACEO PLEX toujours aussi efficace, au duo POLO & PAN et à leur univers hédoniste, à la révélation ONYVAA et sa techno ravageuse ou encore l’enchainement parfait du subtil AME et de l’insatiable paire DAN GHENACIA et DYED SOUNDORUM qui nous auront fait danser jusqu’au petit matin en after.

 

A peine le temps de reprendre ses esprits que voici samedi. Une journée affichant soldout pour le plus grand bonheur de NICO DE ANDREA, le local qui monte qui avait les honneurs de la main stage. Défi relevé ! L’excellent ZIMMER a fait groover la terrasse, la triplette girly PIU PIU / ELISA DO BRASIL et MILEY SERIOUS ont retourné les marches du Palais  avant le grand bal masqué, d’un côté la créature VLADIMIR CAUCHEMAR pour un mix entre hiphop et électro appuyé par des projections vidéo 3.0, de l’autre le masque vénitien de CLAPTONE et sa deep house addictive. Enfin, last but not least, le monumental show de DJ SNAKE. Le frenchie #1 a ravi ses nombreux avec un show à l’américaine dont la Croisette se rappellera pendant longtemps. Mais où trouve-t-il cette énergie. On pourrait se poser la même question pour les Plagistes qui ont répondu présent jusqu’au bout de l’after sur le set « big room » des anglais de CAMELPHAT.

Place au dimanche avec en ouverture, l’attendue Open Water Party. Tous à l’eau pour danser sur le set de … DJIBRIL CISSE. Le footballeur, fraîchement retraité, a trouvé sa reconversion et un public conquis. Si bien que l’ancien n°9 se jettera lui aussi à l’eau. Cette dernière journée faisait la part belle aux live, avec le rap sensible de MAXENSS – révélé sur Internet mais dont on n’a pas fini de parler IRL – les très chouettes PIROUETTES, le déroutant OUAI STEPHANE et bien évidemment la performance haute en couleurs d’ORELSAN. La tête d’affiche du rap français a assuré un concert tout sauf basique ! La fête n’était pas encore finie avec les sets  maousse costauds de MR OIZO et de TCHAMI & MALAA – compagnons de jeu de DJ SNAKE tiens tiens – pour un final en feu d’artifices.

Les plus grands noms des musiques électroniques, mais aussi urbaines, se donnent une nouvelle fois rendez-vous au pied du Palais des Festivals pour la plus grande « beach party » de la Côte d’Azur. Un mégamix de têtes d’affiches incontournables, coups de cœurs artistiques et découvertes rafraîchissantes pour une programmation cosmopolite, festive et à la pointe des tendances. Rendez-vous avec le meilleur de la scène « dance et EDM » française que la planète entière nous envie.

Les plages sur Instagram

Something is wrong.
Instagram token error.
Voir Plus